Droit de la famille > Majeurs protégés

Certains majeurs peuvent en raison d’une altération de leurs facultés personnelles avoir besoin d’une assistance pour accomplir les actes de la vie civile.

La curatelle :

Le curateur assiste ou contrôle d’une manière continue les actes importants de la vie civile, dont le champ de la curatelle est défini par le Juge.

La tutelle :

Le juge peut organiser la tutelle avec un conseil de famille si les nécessités de la protection de la personne ou la consistance de son patrimoine le justifie. En l’absence de conseil de famille, c’est le Juge désignera le tuteur du majeur à protéger, qui le représentera dans tous les actes civiles, pour tous actes de gestion de son patrimoine et en justice.